RSS Feed

Vous avez trop d’idées ? Voici comment sélectionner celles qui sont certaines de cartonner

13 février 2013 by Johann

Méthode C.R.E.A.T.

Ici, je parle souvent de techniques de créativité pour générer des idées innovantes, et combattre le syndrome de la feuille blanche.

Je fais souvent face à deux situations en partageant ces techniques avec vous:

Certains me disent: «Oui Johann c’est super tout ça, mais je suis déjà créatif et on me dit souvent que j’ai plein (trop?) d’idées.»

D’autres me disent: «Youpi ! Grâce à cette technique, j’ai pu avoir plein tout plein d’idées… mais maintenant je fais quoi ? Je commence par quoi ? J’ai trop d’idées mais pas assez de temps…»

La créativité ne consiste pas uniquement à générer plein d’idées. Quelqu’un de créatif a plein d’idées certe, mais il sait aussi les trier et évaluer leur potentiel avant de se lancer tête baissée. C’est d’ailleurs pour ça que j’explique dans la méthode C.R.E.A.T. l’importance du «A» correspondant à l’analyse.

L’analyse consiste à évaluer ses idées, les confronter, les comparer, les tester, et surtout prendre des décisions avant de passer au «T» (transformation de l’idée en projet).

Avant, je parlais de la stratégie de l’échec pour tester une idée. Mais il nous faut remonter encore plus haut dans le processus…

Voyons donc comment faire le tri dans toutes vos idées et évaluer celles qui méritent d’y consacrer votre énergie:

Videz votre tête de toutes ses idées

Déjà quand vous avez des idées, ben il faut les noter ! eh oui !

Les meilleures idées viennent souvent à des moments inattendus et on a vite fait de les oublier quelques minutes après. Voilà pourquoi je vous recommande d’avoir toujours un outil de note sur vous: carnet, téléphone… d’ailleurs je recommande l’excellent Evernote dont je parlais ici…

Le but est de vider votre cerveau de vos idées en les posant sur papier (ou électronique) pour vous alléger l’esprit et ne rien oublier. La prise de note est une base de la créativité.

 

Prenez du recul

Une fois que vos idées sont notées, vous pouvez y revenir à tout moment avec déjà plus de recul. Ce qui se passe très souvent, c’est que dans l’euphorie, une idée peut paraitre brillante, hyper-innovante et on est tenté de se jeter dessus tête baissée. Puis finalement, après quelques jours, on se rend compte que cette idée n’était pas si importante au final…

Noter vos idées vous permet de les faire murir, de prendre du recul, de sortir la tête du guidon pour la faire travailler et l’approfondir par la suite.

Vous pouvez utiliser des mindmaps pour noter vos idées et y apporter plus de réflexion comme je l’expliquais en vidéo ici…

Quand après plusieurs jours voir semaines, si une idée vous parait toujours aussi attractive, là vous pouvez passer à la vitesse supérieure.

 

Par quoi commencer ?

Là on en vient au problème fréquent: pour où commencer ? Quelle idée privilégier ?

Généralement, je trie mes idées par le temps qu’elles me prendront à être mise en oeuvre:

  • Court-terme (le mois qui arrive)
  • Moyen-terme (le semestre ou l’année)
  • Long-terme (plusieurs années)

Je focalise sur les idées dont j’aurais des résultats le plus rapidement et qui demandent le moins de ressources. Ainsi je commence par ce que je peux faire, ce que je sais faire, avec les moyens que j’ai à ma disposition et dont j’aurai le plus vite des résultats pour passer à la suite.

J’expliquais ce processus de gestion de projet très bien ici…

En misant sur une idée qui vous rapportera des résultats rapides, vous serez plus facilement motivé pour passer à la suite.

Je ne me lance jamais sur plus de 3 projets en même temps. J’ai toujours en cours:

  • Un projet court-terme, dès qu’il est fini je passe à un autre
  • Un projet moyen-terme sur lequel j’avance un peu chaque jour
  • Un projet long-terme dont je m’efforce de faire une habitude avancer étape par étape (même par petit pas)

D’ailleurs, dans Agir et Accomplir Ses Projets je détaille toute la méthode que j’utilise pour justement développant le plan pour gérer ses projets plus ou moins long-terme (calendrier fourni).

 

Pour aller plus loin: un outil pratique pour vos prises de décisions

Après quand vous hésitez entre plusieurs idées de la même catégorie, vous pouvez utiliser un outil comme la matrice des choix:

Cet outil va vous permettre de pouvoir prendre plus facilement des décisions dans tous les domaines : orientation, achat, marketing, dilemme, emploi, etc…

Prenons un exemple : ici l’achat d’une voiture neuve.

Dans la première colonne vous déterminez les différents éléments (facteurs) à prendre en compte dans votre prise de décision, dans ce cas ils seront :

  • L’esthétique
  • La sécurité
  • La puissance
  • Le confort
  • La contenance
  • la consommation de carburant

Dans la colonne suivante, vous attribuez un facteur d’importance à chacune de ces catégories entre 1 et 9 (1=peu important, 9= très important).

Il ne vous reste plus qu’à attribuer une note à chaque véhicule, pour chacun des éléments de la prise de décision. Vous aurez bien compris le calcul : facteur * note. Le résultat final est donc la somme des note*facteur pour chaque véhicule. Votre choix se tournera donc vers le véhicule ayant obtenu le meilleur score.

Vous pouvez télécharger le tableur permettant de faire ce calcule en cliquant ici.

Vous pourrez alors prendre des décisions plus rationnelles et prendre du recul face à vos choix.

Sinon vous pouvez utiliser un tableau classique positif/négatif avec une colonne pour lister les points positifs de votre idée et une colonne pour en lister les points négatifs.

Mais comme je l’ai dit, l’essentiel est, de miser sur une idée vous rapportera, des résultats rapidement, même si ces résultats ne sont que des étapes vers l’objectif final.

Donc:

  • Notez toujours les idées qui vous passent par la tête
  • Prenez du recul, et revenez dessus quelque jour après
  • Approfondissez l’idée si elle vous attire vraiment
  • Transformez vos idées en projets et commencez par les plus rapides et faciles à mettre en oeuvre

 

Si vous voulez aller encore plus loin:

Je vous fournis plus d’une dizaine de méthodes d’analyse de vos idées dans la méthode C.R.E.A.T.

Vous avez également une méthode complète, clés en main, pour gérer vos projets dans la durée avec Agir et Accomplir Ses Projets.



Banniere club revolution positive
programmes formation coaching video