RSS Feed

Je vous interdis d’avoir encore des excuses après ça…

23 janvier 2013 by Johann

Méthode C.R.E.A.T.

Le manque de temps et d’argent semblent être les deux principaux freins à tout accomplissement.

De nombreux lecteurs me demandent:

  • Comment vaincre la procrastination ?
  • Comment rester motiver ?
  • Comment être plus déterminé ?
  • Comment réussir dans ses projets ?
  • Comment réussir à gagner plus d’argent pour… ?

Bon… Je pourrais continuer à vous donner plein de bonnes astuces, des conseils et des méthodes plus ou moins efficaces pour y parvenir (je crois avoir fait le tour du sujet dans plus d’une dizaine d’articles), mais je sais que la majorité des gens qui me lisent ne les appliqueront pas…

Eh oui ! Il y a plein de façons de se motiver, d’arrêter de repousser au lendemain et de passer à l’action, mais peu semblent se décider à le mettre en pratique !


Comment passer à l’action une bonne fois pour toutes ?

Sur ce coup, je vais donner un conseil qui ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais pour passer à l’action, atteindre ses objectifs ou encore mener à bien ses projets: IL FAUT LE DÉCIDER !

Quand on me demande comment je fais pour écrire tous les jours sur mes blogs, je réponds que je l’ai décidé.

Quand on me demande pourquoi je vais courir tous les jours, même quand il pleut et qu’il fait froid, je réponds que je l’ai décidé.

Quand on me demande comment je fais pour garder la motivation et persévérer… ben vous connaissez la réponse !

Si vous voulez atteindre vos objectifs ou tenir vos résolutions de la nouvelle année, il faut déjà décider de le faire. Personne ne le fera à votre place, ni les autres, ni le destin (à moins d’être vraiment chanceux), ni une force supérieure. Non c’est vous et vous seul qui pouvez prendre la décision d’agir.

«Ouais,  je veux bien, mais…» STOP !

Le «MAIS» est déjà le premier faux pas. Pour moi «mais» est un mot à bannir du vocabulaire quand on veut se donner les moyens d’avancer. On pourrait trouver 50000 excuses qui pourrait justifier l’inaction, ponctuées d’un «mais».

Excuses vs solutions

Dernièrement, il y a une amie qui me disait qu’elle ne pourrait jamais partir en voyage aux Antilles. Je lui demande donc pourquoi ? Elle me répond qu’elle n’aura jamais l’argent pour le faire…

Beaucoup de personnes se limitent et se bloquent avant même d’agir ou même de chercher un moyen de réaliser quelque chose.

De même, j’ai un ami qui a un très grand talent pour la musique et qui souhaite créer des compositions. Cependant, il me dit qu’il n’aura jamais le temps.

C’est sur que s’il dit déjà qu’il n’aura jamais le temps, il ne prendra jamais ce temps, car il s’est déjà mis une barrière dans la tête !

Voici ce que je leur ai répondu:

Pour le manque d’argent pour partir en voyage, j’ai demandé à mon ami de regarder les prix des billets sur l’année pour repérer les saisons où elle pouvait partir. Il se trouve qu’en février, les billets tournaient autour de 500 € aller/retour.
500 € c’est quoi ? C’est environ 40 € économisés par mois pendant un an.

Comment économiser 40 € chaque mois ? Réduire un forfait téléphonique, ne pas faire les soldes, réduire sa consommation d’électricité, cuisiner… On peut même aller plus loin, 40 € par mois c’est 1,3 € par jour, il suffit de ne pas se prendre son pain au chocolat ou son café du matin dehors, mais à la maison… Mais encore pire ! Mon amie fume ! donc je l’ai laissé calculer combien elle pourrait économiser si elle décidait d’arrêter. Mais encore faudrait-il qu’elle le décide.

Si mon ami se fixe des objectifs et DÉCIDE d’être disciplinée pour faire cette économie, dans un an elle part aux Antilles.

Pour le manque de temps de mon ami musicien: je lui ai demandé combien de temps il lui faudrait par jour pour produire ? Il m’a dit environ une heure. Une heure c’est: ne pas regarder le journal télévisé, ne pas regarder la Star Academy, ne pas perdre du temps sur Facebook, ne pas perdre du temps avec des discussions futiles au téléphone…

Vous voyez que si on se fixe un objectif et qu’on le décompose, cela parait beaucoup plus réalisable. Après tout est une question de  priorité, de décision et de discipline.

C’est pourtant simple (ou presque…)

En fait, dès vous devez décider de passer à l’action, vous devez raisonner avec ce processus en 3 étapes:

Qu’est ce que je veux ? (et non ce que je ne veux pas) => votre objectif
Qu’est-ce qui m’en empêche ? Quelles sont les barrières ? (manque de ressources ou de compétence) => Comment contourner cela ? (Comment acquérir les ressources ou compétences nécessaires ?)
Comment parvenir à cet objectif ? => votre plan d’action complet

C’est la simplification du processus que j’aborde dans le premier module d’Agir et Accomplir Ses Projets (avec schéma et exemples).

À partir du moment qu’on prend le temps d’apporter les bonnes réflexions, on se rend compte que tout est possible, pour peu qu’on s’organise et qu’on gère les priorités dans la durée.

En créativité, en résolution de problème, en efficacité, en prise de décision… vous devez adopter ce raisonnement simple, mais efficace dans un premier temps. Non seulement cela permet d’y voir plus clair, de se construire une vision, mais surtout d’évaluer la progression vers l’objectif final.

C’est toujours mieux que de rester coincer à un «je ne peux pas…» ou «c’est impossible». N’oubliez pas que «100 % de ce qui n’est pas tenté échoue».

Utilisez votre créativité pour trouver des solutions, non des excuses, ça fera toute la différence 🙂



Banniere club revolution positive
programmes formation coaching video