RSS Feed

Comment des moutons noirs peuvent vous aider à développer votre créativité

16 octobre 2012 by Johann

Méthode C.R.E.A.T.

La créativité, c’est avant tout savoir analyser une situation ou un problème sous tous les angles, et donc ne pas se contenter de l’évidence.

Voici une histoire qui illustre cela:

Un ingénieur, un physicien expérimental, un physicien théoricien et un philosophe se promènent dans les montagnes d’Écosse.
Quand ils atteignirent un sommet, ils aperçurent un mouton noir sur une crête avoisinante.
– On voit que les moutons écossais sont noirs, déclara d’ingénieur.
– Il serait préférable de dire que certains moutons écossais sont noirs, dit le physicien expérimental.
Le physicien théoricien réfléchit un instant et dit
– Il serait plus correct de dire qu’au moins un des moutons écossais est noir.
– D’un côté, du moins, corrigea le philosophe.
(Histoire tirée du livre La Métaphore : voie royale de la communication, de Gérard Szymanski.)

Cette histoire illustre parfaitement le concept de « think outside the box » dont je parle dans les vidéos de formation gratuite.
L’ingénieur et les deux physiciens ont fait une déduction: comme les faces des moutons qu’ils voient sont noires, les moutons écossais sont noirs. Ils restent enfermés dans la boîte des « moutons noirs ».

Le philosophe quant à lui, sort de cette boîte et laisse la possibilité que l’autre face cachée ne soit pas ce qu’on imagine. Ce principe est extrêmement important pour comprendre la créativité.

Plutôt que d’analyser la situation sous un angle et de faire des déductions, dites-vous que le champ des possibles est immense et la partie invisible mérite d’être explorée avant de faire des conclusions.

Être créatif, c’est être observateur et curieux. Pour cela, explorez chaque problème, idée, situation, solution sous tous les angles possibles et imaginables. Si une solution vous parait évidente, recherchez d’autres solutions. Remettez toujours tout en question !

Comment y parvenir ? Voici une très bonne technique (tirée de la méthode C.R.E.A.T.):

Imposez-vous une contrainte !

Les moments où on est le plus créatif sont les moments où nous avons le plus de contraintes, d’ailleurs je cite très souvent Mac Gyver comme exemple. Si vous n’avez pas de contrainte, vous allez vous contenter des solutions ou idées les plus évidentes, en revanche, les contraintes permettent de trouver de meilleures idées.

Prenons un exemple:

Vous manquez d’idées pour votre prochaine compagne marketing e-commerce ?

Vous disposez d’un budget de 10000€, ce qui est largement suffisant pour votre activité. Vous allez donc tout investir en publicité, en achat de mots clés, en campagnes onéreuses et resterez dans les schémas classiques… pas mal !

Maintenant, revoyez la situation: imaginez que vous n’avez que 150€ pour votre campagne marketing. Vous allez devoir faire preuve de créativité pour chercher d’autres solutions. Vous miserez alors sur des partenariats (ce qui est un investissement à plus long terme), de la création de contenu, du référencement naturel, un travail sur l’offre pour la rendre irrésistible et toutes les stratégies qui nécessitent moins d’investissement, mais dont les retours se paient sur le long terme. Si ça se trouve, vous aurez économisé 9850€ et même gagné le double…

D’ailleurs, les entrepreneurs qui réussissent le mieux sont ceux qui ont eu le plus de contraintes à leur démarrage, ce qui les a obligés à faire preuve de plus de créativité.

Tout comme les grands inventeurs, si par exemple on était resté dans les schémas qu’il est impossible de voler, on n’aurait jamais inventé les avions.

Les idées les plus folles aboutissent souvent aux plus grandes innovations. Et les idées les plus folles se cachent bien souvent là où personne n’a encore osé s’aventurer.

Donc si les moutons que vous voyez sont noirs, assurez-vous que l’autre partie de l’angle mort le soit aussi. Explorez toutes les possibilités avant de vous lancer tête baissée.

Dans un prochain article, j’ai vais vous dévoiler comment sortir d’un cadre pour trouver des idées innovantes à appliquer dans votre entreprise.

 

Cet article a été publié dans le cadre d’un défi organisé par Cédric Vimeux (dont j’avais fait l’interview ici…) qui propose de rédiger des articles correspondant à la morale d’une histoire.

Retrouvez ses conseils en créativité ici…



Banniere club revolution positive
programmes formation coaching video
  • Merci pour cette métaphore (moi qui suis ingénieur, forcement, je suis un peu déçu… ;))

    Cette exemple est très enrichissant et illustre bien les notions de déductions et imagination.

    la créativité = facteur clé de réussite? Ca se pourrait bien…

    Thomas

    PS: Ca me donne envie d’acheter le livre de G. Szymanski !
    ThomasBoss Articles récents..Réussir … Ca veut dire quoi?My Profile

  • « …et la partie invisible mérite d’être explorée… »
    J’aime beaucoup cet aspect que tu développes à propos de l’importance de s’intéresser à la partie cachée, à l’invisible.
    Merci de ta participation.
    Andrée
    Andrée Robert Articles récents..Une petite histoire qui en dit longMy Profile

  • Bonjour,

    Je suis enchantée de lire d’autres articles inspirés d’une même histoire. C’est vraiment intéressant de voir à quel point nous avons des regards différents, et pas que sur les moutons noirs !
    Merci
    Anne-Laure
    Anne-Laure Articles récents..Ne soyez pas le mouton noir de la résolution de problèmesMy Profile

  • charlotte

    Bonsoir,

    Interessant , l’angle d’analyse, les moutons noirs et la créativité.
    Je suis d’accord, certaines contraintes, nous poussent à plus de créativité
    belle soirée

    Charlotte

  • Pingback: Ne soyez pas le mouton noir de la résolution de problèmes | Valeur Pérenne()